mardi 16 août 2016

The Leaving - TARA ALTEBRANDO

L’histoire
Il y a 11 ans, six enfants de cinq ans ont disparu sans aucune trace. Après tout ce temps, leurs proches sont passées à autre chose, ou ont en tout cas essayé. Jusqu’à aujourd’hui. Aujourd’hui cinq de ces six enfants sont revenus, sans le moindre souvenir de ces onze dernières années. Où étaient-ils ? Que leur est-il arrivé ? Qui sont-ils maintenant ? Et pourquoi seulement cinq sont revenus ?

Mon avis
J’ai décidé de lire ce livre en regardant une vidéo booktube américaine. J’avais envie de lire du tout nouveau, du très récent et ce livre-là me semblait idéal. Un petit thriller assez prometteur. Après l’avoir fini, la première phrase qui me vient à l’esprit : « c’était bizarre ». Pas mauvais, pas de déception, pas de coup de cœur…

Dans ce récit, on suit alternativement trois personnages, Scarlett et Lucas, deux des enfants qui avaient disparu, et Avery, la sœur de l’enfant qui n’est pas revenu, Max. Cette alternance des points de vue est intéressante, on a le point de vue « extérieur » d’Avery, ses pensées et son ressenti sur ce retour, et le point de vue de Lucas et Scarlett, leur retour dans leurs familles, leur adaptation à cette nouvelle vie.

J’ai trouvé l’ambiance de ce roman très aseptisé, on ne ressent aucune émotion à la lecture. Il n’y a pas de grande scène d’émotion lors du retour des enfants, pas de pleurs, pas de joie. Juste cette curiosité dévorante : que s’est-il passé ? Où est Max ? Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, ça correspond très bien à l’histoire, mais ça donne une ambiance un peu particulière à ce roman, un peu déroutante, qui donne un peu une sensation de lenteur. Et pourtant, cette ambiance me semble complètement justifiée : on a affaire à un groupe d’enfants qui n’ont aucun souvenir des onze dernières années de leur vie, qui du coup, ne savent pas vraiment qui ils sont, n’ont pas vraiment de personnalité.

Le roman est très bien rythmé, on alterne les passages de découvertes de nouveaux indices à ceux plus calmes de l’adaptation des enfants à leur nouvelle vie. L’intrigue est bien menée, le style d’écriture est complètement original et varié. On retrouve un style différent pour chaque narrateur ce que j’ai trouvé vraiment bien fait, même si parfois un peu étrange, notamment pour Scarlett. La résolution du roman est cohérente avec l’histoire. On a des réponses à nos questions, mais certaines restent irrésolues. Et même si une partie de moi est frustrée parce que j’aime bien TOUT savoir, je trouve cela aussi très réaliste.

En bref, je vous recommande vraiment cette lecture. La mauvaise nouvelle étant qu’elle n’est publiée pour l’instant qu’en anglais et que, de ce que j’ai pu trouver sur le net, cette auteure n’a encore jamais été traduite en français. Je ne connais pas ses autres œuvres mais il semble qu’elle écrit surtout pour la jeunesse. En tout cas, ce roman a de très bons ingrédients pour plaire à un très grand nombre, des héros adolescents (pour les fans de young adult), du mystère et je vous jure, on a même un scénario pour une possible future dystopie !


N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si ce roman vous fait envie ou pas. J’espère ne pas frustrer des personnes qui ne liraient pas en anglais… 

        

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire