mardi 28 juin 2016

The Kill Order (L'ordre de tuer) - JAMES DASHNER

L’histoire
On se retrouve 13 ans avant l’histoire du Labyrinthe, soit 2 ans après les éruptions solaires qui ont ravagé la Terre. Les survivants vivent dans des camps de fortune, en montagne où il fait plus « frais ». Le camp où sont installés nos personnages se fait attaquer par ce qu’ils découvriront plus tard être des membres du WICKED. Après cette attaque, les gens meurent dans d’atroces conditions. Nos personnages décident donc de chercher la solution à cette étrange maladie qui semble contaminer le pays.

Mon avis
J’avais mis ce livre dans ma wishlist après avoir fini les trois tomes du Labyrinthe. J’avais été assez frustrée par cette fin et j’espérais que ce tome dérivé m’aiderait à y voir plus clair. Mon copain me l’a donc offert pour mon anniversaire et je l’ai lu en avril. Une grosse erreur. La lecture de ce livre m’a pris trois semaines ! En parallèle d’autres lectures, certes (heureusement !) mais ça reste très long ! Disons que je me suis forcée à aller au bout par égard pour mon copain qui me l’a offert et était plutôt content de me voir le lire.

Que dire… Je n’ai absolument aucun point positif à donner sur ce roman. J’ai trouvé ce roman très très long. Je n’y ai vu aucun rythme, il semble ne rien se passer et ce, même quand en réalité il y a de l’action, une attaque par exemple. Même ces scènes-là qui doivent apporter du dynamisme à une histoire m’ont ennuyée au possible.

Les personnages sont complètement insignifiants, je ne me suis attachée à aucun d’entre eux. Ils m’ont semblé être complètement dépourvus de personnalité propre et la pseudo-romance n’a pas aidé à me les rendre attachants.

Seul aspect positif, mais qui se perd au milieu de cet océan de déception, j’ai bien aimé lire les passages qui racontent les éruptions solaires et les jours qui suivent. Ces passages-là étaient plus intéressants et dynamiques.

La fin n’est pas exceptionnelle non plus, et c’est peut-être au final, le fond de mon mépris pour ce roman : on sait déjà qu’il n’y a pas de remède à cette maladie, on l’a vu dans le Labyrinthe. Du coup, toute cette quête des personnages est parfaitement inutile, et nous le savons. Ce qui n’aide pas à vouloir lire ce livre en fait, puisque t’as envie de dire aux personnages « Non mais arrête-toi maintenant, n’y va pas ça sert à rien, il n’y a pas de remède, tu perds ton temps ! »


Je sais qu’il y a d’autres histoires dérivées du Labyrinthe qui sont sorties, malgré cette énorme déception, je suis quand même tentée de les lire. Ils ont l’air d’être chronologiquement parlant plus proches du Labyrinthe et on devrait y retrouver des personnages qu’on connaît. Vous croyez que je suis un peu maso ?? 

4 commentaires:

  1. C'est rigolo parce que moi, c'est le contraire : j'ai largement préféré ce hors-série à la trilogie principale ^^
    En ce qui concerne les autres histoires dérivées du Labyrinthe, il me semble qu'il y en a qu'une traduite en français : le Rêve de Thomas, une petite nouvelle de trois pages. The Maze Runner Files n'a pas été traduit et The Fever Code n'est même pas encore sorti en anglais ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi il y en a pour tous les goûts ! Pour ma part, je n'ai de base pas beaucoup aimé la trilogie du Labyrinthe, le premier tome était bien mais les 2 autres m'ont ennuyée. Malgré tout, j'ai voulu donner sa chance à ce hors-série, par curiosité, et bon... Grosse erreur pour moi. Pour les autres hors-série, je les lirai en anglais si besoin, ça ne me dérange pas, mais ça sera pas pour tout de suite...

      Supprimer
    2. C'est vrai que j'ai également préféré le premier tome aux suivants, mais j'avoue, c'est une trilogie que j'adore, en particulier pour ses personnages ^^
      Que je t'envie de pouvoir lire en anglais, moi il me faudrait sans doute un mois pour comprendre un chapitre ^^

      Supprimer
  2. Oh mince. Je l'ai dans ma PAL et je souhaite le lire cet été. J'ai volontairement laissé passer du temps entre la lecture de la trilogie que j'ai lu à la suite et ce prequel pour justement lui laisser une chance. Mais au vu de ta chronique je suis inquiète. Je te tiendrai au courant après sa lecture ...

    RépondreSupprimer