dimanche 6 août 2017

La nuit du 5 août - DIANE CHAMBERLAIN

L’histoire
40 ans après le meurtre de sa sœur Isabel, Julie prend connaissance d’une lettre qui remet en cause les conclusions de l’enquête qui avait eu lieu à l’époque.
Alors qu’elle s’est toujours sentie responsable des événements de cette nuit-là qui ont eu des conséquences négatives sur ses relations avec sa mère et avec sa fille, Julie se remémore cet été-là et essaye de trouver de nouveaux éléments qui pourront lui faire comprendre ce qui s’est réellement passé ce 5 août 1962.

Mon avis
J’avais ce livre dans ma wishlist depuis des années et l’avait finalement trouvé d’occasion en librairie il y a quelques mois. Compte tenu du titre, je me suis sentie dans une période assez propice pour le lire.

Ca a été une lecture agréable mais qui ne me restera pas en mémoire très longtemps je pense. On suit dans ce roman les voix de trois femmes : Julie, notre personnage principal, Lucy, sa sœur et Maria, sa mère. On a également dans ce récit des alternances de périodes, on a trois périodes évoquées : le présent, de nos jours, l’été 1962 que se remémorent Lucy et Julie et les années 1940-1945 où l’on se retrouve dans les souvenirs de Maria.

Cette alternance de voix et de périodes a été très bien maîtrisée par l’auteure, pas une fois je ne me suis sentie confuse ou perdue sur les événements. L’histoire est intéressante mais a quelques longueurs et ne m’a en fin de compte pas vraiment surprise, puisque j’avais compris bien avant quel serait le dénouement de l’histoire.

Les personnages de cette histoire ont été pour moi un handicap, en ce sens que je ne me suis pas attachée à eux. Je n’ai eu aucune empathie pour Julie, Lucy et Maria ne sont pas très présentes et sont des personnages un peu creux, Shannon, la fille de Julie, m’a agacée pendant tout le roman… Le personnage que j’ai le plus aimé au final, c’est Julie, mais dans ses souvenirs de l’été 1962. A douze ans, elle était une petite fille débrouillarde, curieuse, ambitieuse et très intelligente. Découvrir ses aventures de cet été-là m’a beaucoup plu. Elle est touchante et rigolote, un personnage intéressant à suivre.


Au final, La nuit du 5 août est une lecture agréable, parfaite pour l’été, mais qui aurait gagné à accentuer l’aspect mystère à mon sens. Je n’ai malheureusement pas été touchée par les personnages de cette histoire, mais je suis contente d’avoir enfin lu ce roman. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire