lundi 31 juillet 2017

Les instantanés du mois de juillet



After – ANNA TODD
Je n’ai pas été hyper convaincue par ce premier tome qui est vraiment trop répétitif à mon goût. Je le savais en le commençant, mais c’est du « suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis » pendant vraiment tout le roman. Tessa m’a vraiment beaucoup agacée pendant tout le roman, à toujours prendre les décisions qui n’ont aucun sens dans sa situation. Je reconnais pourtant m’être laissée prendre au jeu, l’histoire est hyper addictive et j’ai été vraiment prise par surprise par la fin. Je ne l’ai vraiment pas vu venir (enfin pas plus de trois pages avant disons… ^^). A voir si je me laisserai tenter ou pas par la suite.







L’été où je suis devenue jolie – JENNY HAN
Un premier tome peu convaincant… L’histoire est banale à mourir, aucune émotion et une héroïne vraiment agaçante, qui se plaint sans cesse d’être considérée comme une petite fille mais n’essaye pas vraiment de se comporter de façon plus mature. A 15-16 ans, son comportement est parfois vraiment limite pour son âge. Bref, pour être honnête, j’ai largement passé l’âge pour ce genre de roman et je ne pense pas que je lirai la suite puisqu’à mon sens, le premier tome se suffit à lui-même.







Red Rising – PIERCE BROWN
L’abandon du mois… Je n’ai pas du tout accroché à cette histoire. Je ne me suis pas attachée au personnage de Darrow (ni aux autres, cela va sans dire), je n’ai pas adhéré à l’univers, un peu trop SF à mon goût et je pense que c’est là le fond du problème de ce roman. Je pense aussi que le fait de l’avoir lu en VO m’a handicapée, car l’auteur utilise régulièrement des mots qui me semblent être inventés (ou trop techniques pour moi) et je ne comprends du coup pas tout ce qui se passe… Bref, après une semaine passée sur ce livre et avoir atteint à peine 150 pages, j’ai préféré l’abandonner.







Cinder – MARISSA MEYER
Un premier tome assez prometteur. J’ai beaucoup accroché à l’univers original mis en place par Marissa Meyer. J’appréhendais avant ma lecture être gênée par l’aspect cyborg de l’histoire, mais ça n’a pas du tout été le cas. J’ai trouvé l’aspect réécriture de conte intéressant, j’ai effectivement retrouvé le conte de Cendrillon, dans ses grandes lignes. Le personnage de Cinder m’a beaucoup plu, une jeune fille courageuse et loyale à ceux qu’elle aime. L’histoire était plutôt immersive et captivante, je me suis laissée entrainer avec beaucoup de plaisir. J’avais certes anticipé la révélation des dernières pages, mais je reste quand même en suspense pour la suite et j’ai hâte de pouvoir m’y plonger.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire