mercredi 15 mars 2017

The book of Ivy - AMY ENGEL

L'histoire 
Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.  J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.  Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…  Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. 

Mon avis 
Tiré au sort parmi mes lectures numériques, je me suis lancée dans cette lecture les yeux fermés, sans trop savoir à quoi m'attendre. Une dystopie, voilà tout ce que je savais avec certitude. Tout compte fait, j'ai été plutôt agréablement surprise par ce roman.  

Certes, une dystopie, encore une, on pourrait croire qu'on a fait le tour du sujet, et plutôt deux fois qu'une. Pourtant, j'ai trouvé ce premier tome assez original comparé à ses confrères. Pas complètement, et on y retrouve de nombreux codes du genre dont la romance, un peu trop présente, la notion de sacrifice, le récit à la première personne... Mais le concept du roman m'a fait l'effet d'une bouffée d'air frais : un mariage forcé, qui dissimule un projet de meurtre.  

J'ai trouvé l'intrigue très bien menée, on voit bien la succession des différentes étapes du plan. Le rythme de l'histoire était parfait, on a alterné les phases actives avec les phases un peu plus calmes avec beaucoup de justesse et de précision. Les différents piliers qui font la base du nouveau système politique sont décrits de façon très clairs ; de façon approfondie mais compréhensible. Ce roman était par contre un peu trop prévisible, sa situation dans les dernières pages du roman, on la voit venir longtemps à l'avance.  

Un des points forts de ce premier tome, c'est l'évolution des personnages, notamment d'Ivy, et de Bishop dans une certaine mesure. On voit Ivy dans ce premier tome prendre toute la mesure du monde qui l'entoure, remettre en question les principes qui lui ont été martelés pendant l'enfance, pour finalement complètement s'en affranchir et prendre les décisions selon ses propres convictions. Elle a dans ce premier tome, un très beau parcours, même si je regrette sa décision à la fin du roman. Elle aurait pu se retrouver au même point en prenant un autre chemin, c'est dommage.  

En tout cas, ça aura été une bonne lecture pour ma part, une bonne surprise et un tome 2 qui ne tardera pas trop à être lu. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire