jeudi 20 juillet 2017

The revolution of Ivy - AMY ENGEL

L’histoire
J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

Mon avis
J’avais lu le premier tome de cette duologie et ne voulait pas trop la faire attendre pour lire la suite, j’ai donc profité d’une lecture commune sur Livraddict pour sortir ce livre de ma PàL ce mois-ci.

Tout comme le premier tome, cette lecture a été très rapide. Le style est simple mais efficace et addictif.

Je dois dire que je suis super contente de la lecture de cette dystopie qui ne reprend pas tous les codes du genre et ça fait un bien fou.

Ivy est une vraie héroïne et si, parfois, elle a pris des décisions qui me semblaient défier toute logique, je l’ai trouvée quand même très courageuse, déterminée. Elle ne se laisse pas abattre et fait vraiment tout pour survivre au mieux. Personnellement, j’ai été traumatisée par la scène au début du roman (je ne vous spoile pas grand-chose) où elle mange un lézard cru pour assurer sa survie. J’ai eu la nausée par procuration.

J’ai beaucoup aimé aussi les deux nouveaux personnages qui font leur entrée dans ce tome, Caleb et Ashley, même si j’ai trouvé leur attachement à Bishop et Ivy un peu précipité…


Globalement, je trouve que c’est une très belle conclusion à cette duologie, même si le deuxième tome a quelques problèmes de rythme au milieu de l’histoire où la romance Ivy / Bishop prend trop le pas sur l’histoire. Mais le dénouement final me semble vraiment parfait et à la hauteur de cette dystopie qui sait vraiment se démarquer de ce qui se fait dans le genre. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire