lundi 29 mai 2017

Poison - SARAH PINBOROUGH

L’histoire
Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux et tout en séduction.
Rappelez-vous l'innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d'amour sincère...
... et à présent ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu'elle n'a jamais été révélée ...

Mon avis
Mon histoire avec cette saga est particulière, dans la mesure où ces magnifiques couvertures représentent environ 75% des raisons pour lesquelles je voulais la lire. Sauf que je voulais les tomes individuels et qu’ils ne sont plus édités. J’ai donc dû fouiner sur Internet et dans les bouquineries pour me les trouver d’occasion et à prix abordable. A force de persévérance, j’ai fini par avoir la trilogie complète cet hiver. Je me suis donc lancée dans la lecture du premier tome la semaine dernière.

Je n’attendais pas grand-chose de ce roman. Il est très court, c’est écrit gros, il y a un certain nombre d’illustrations… C’est très agréable, ça en fait un très beau livre, mais le volume de texte n’est pas exceptionnel.

J’ai lu très peu de réécritures de contes, et ce genre m’attire énormément. J’ai été vraiment conquise par ce premier tome. On est suffisamment près du conte d’origine pour ne pas être trop dépaysé, mais pas trop non plus pour ne pas avoir l’impression de lire une histoire que l’on connait déjà.

Le style d’écriture n’est pas extraordinaire, mais ça se lit bien. En revanche, j’ai été surprise par certains passages assez osés, voire même un peu crus. J’ai toujours cru que ce roman était un livre jeunesse, mais pour ma part, je le recommanderais peut-être à partir de 16 ans à peu près. Alors qu’il est en fait accessible de par son écriture et sa simplicité dès 12 ans. Cet aspect m’est peut-être complètement personnel, mais il me semblait important de le souligner.

Je ne me suis par contre pas du tout attachée aux personnages qui m’ont semblé manqué de profondeur. Blanche-Neige ne présentait que peu d’intérêt, Lilith, la reine, aurait pu être intéressante si elle avait été un peu plus développée. Les autres personnages ne méritent pas vraiment d’être mentionnés.

Le travail de remaniement de l’intrigue en revanche m’a beaucoup plu. Les différences et précisions apportées par l’auteure m’ont semblé pertinentes et j’ai complètement adhéré à cette nouvelle version du conte. C’est le dénouement qui m’a le plus convaincue.


On est donc sur un bon premier tome, pas exceptionnel mais que je suis contente d’avoir lu et curieuse de lire la suite, dans un futur pas trop lointain ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire