dimanche 8 janvier 2017

La forêt des coeurs glacés - ANNE URSU

L’histoire
Hazel et Jack aiment rêver et passent leur temps à réinventer le monde. Quand la réalité les ennuie ou leur paraît trop rude, ils se réfugient dans les jeux et les histoires qu’ils inventent, bien plus belles et amusantes que le monde des adultes qu’ils trouvent si triste !
Mais un jour, Jack devient agressif sans raison apparente, puis disparaît brusquement. On explique à Hazel qu'il est parti vivre chez sa tante, mais la fillette n'y croit pas.
Pour le retrouver et sauver leur amitié, elle entreprend alors un long et périlleux voyage. La voici seule dans une étrange forêt peuplée de créatures fantastiques, à la recherche du palais de glace de la Reine des neiges qui, selon elle, a enlevé Jack…

Mon Avis
J’avais acheté ce livre en tombant sur une super occasion à Noz, j’en avais entendu parler par Margaud Liseuse alors je n’ai pas trop hésité et je l’ai pris. Je l’ai sorti de ma PàL en ce début d’année dans le cadre du Cold Winter Challenge. Je n’ai pas été complètement séduite.

Pour être honnête, je pense que ce livre a de très très bons atouts pour plaire, mais à un public plus jeune, je dirais pour les 10-12 ans. En ce qui me concerne, je n’étais pas assez emportée par l’histoire pour avoir envie de le lire, j’ai donc mis presque une semaine à lire ce tout petit roman de rien du tout !

Pourtant, l’héroïne est assez attachante et très courageuse pour une petite fille de son âge. Elle s’est créée un univers particulier, l’univers d’une petite fille qui ne veut pas grandir et reste accrochée aux contes et aux super-héros.

Les différentes péripéties ne m’ont pas vraiment convaincue, tout semblait trop facile. Comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas le bon public pour ce type de romans, alors mon avis ne reflète pas la qualité du roman, mais mon ressenti à sa lecture. Je crois même que pour un public jeune, ce roman est une très bonne façon d’aborder la réécriture de contes. J’ai beaucoup aimé y trouver des références à d’autres œuvres très connues et que j’adore, telles que Narnia, Harry Potter ou Les Royaumes du Nord.

Je reste malgré tout assez sceptique par ce dénouement trop facile et précipité. Là où le voyage aller de Hazel prend de nombreux chapitres et est plein de rebondissements, le voyage retour est très rapide, un chapitre, et trop simple compte tenu des difficultés rencontrées à l’aller. La conclusion est aussi trop rapide, j’aurais aimé en savoir plus sur ce que deviennent nos personnages après cette aventure.

En bref, un très bon roman jeunesse que j’ai pas vraiment pu apprécier à sa juste valeur, mais avec un dénouement trop précipité pour être vraiment compréhensible. 


  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire