mardi 23 août 2016

L'enfant du Titanic - LEAH FLEMING

L’histoire
15 avril 1912. Dans l’horreur du naufrage, deux femmes qui n’auraient jamais dû se rencontrer voient leurs destins liés à jamais. Sauvées in-extremis, May et son bébé trouvent chaleur et réconfort dans les bras de Celeste. Une amitié est née, qui se renforce au fil du temps. Mais alors que survivre a donné à Celeste courage et goût de la liberté, May semble n’avoir jamais surmonté le drame. Un lourd secret qu’elle porte depuis le soir du naufrage pèse sur sa conscience...

Mon avis
J’avais ce roman dans ma PàL depuis plusieurs années et ai finalement décidé de l’en sortir en mai dernier. On se retrouve encore une fois sur une chronique basée sur une « ancienne » lecture et mes commentaires postés sur mon suivi lecture Livraddict, du coup, ça sera un peu moins complet et précis que ce que je fais habituellement, la mémoire faisant vite défaut…

Quelques mois après, le souvenir qu’il m’en reste est que j’ai quand même bien apprécié ma lecture. Il faut dire que les ingrédients de base ont tout pour me plaire : une sorte d’histoire de vie dans un contexte historique riche et intéressant.

J’aime beaucoup ce type de roman, qui sont bien souvent des gros pavés, où l’on suit un personnage tout au long de sa vie et de ses péripéties au travers d’événements historiques difficiles. Ici, on va suivre principalement 2 personnages : Celeste et May, pour ensuite s’attacher à suivre aussi leurs enfants et leur parcours, du naufrage du Titanic jusqu’à l’après-guerre.

Les deux femmes sont très différentes, l’une est l’épouse d’un riche businessman américain et l’autre une jeune femme issue d’un milieu modeste. Entre elles deux va se créer une forte amitié basée sur leur survie du naufrage du Titanic. Elles ont des personnalités très différentes mais attachantes, chacune à leur manière. Toutes deux très fortes, elles vont s’épauler l’une l’autre au travers de leurs difficultés. Ce roman est un très beau récit d’amitié féminine qui fait chaud au cœur.

L’aspect historique est assez peu développé dans ce roman, ce qui est plutôt une bonne chose car ce genre d’éléments peut vite ralentir la lecture mais pour qui aime en savoir plus sur certains événements ou aspects de la vie quotidienne durant certaines périodes de l’histoire, est un peu frustrant. L’événement historique le plus développé reste le naufrage du Titanic, en même temps, c’est un peu le titre du roman, et encore, j’ai trouvé que c’était très rapidement évoqué. Je suis par contre assez curieuse du coup de lire d’autres romans, peut-être un peu plus précis, détaillant cet événement particulier.

J’avais par contre eu un peu de mal à vraiment rentrer dans l’histoire, je n’avais pas l’envie de prendre mon livre et il avait fallu que je me fasse violence pour le terminer. C’est un roman tout en longueur et il faut savoir rester accroché. D’autant plus difficile vu que l’auteure a pris le parti dans son roman de rendre le lecteur omniscient. On connait donc dès le début du roman le secret de May, il n’y a pas ce moment de surprise à la découverte d’un secret de famille, je trouve que c’est dommage. Etre en suspens sur un énorme secret, c’est une énorme motivation pour pousser un lecteur à lire le livre. Cette connaissance omnisciente me semble un choix mal avisé de la part de l’auteure, malheureusement.

Malgré tout, quelques mois après, je garde un bon souvenir de ma lecture, et vous la conseille absolument si vous n’avez pas forcément besoin qu’un roman soit très rythmé pour rester accrochés à votre lecture.

N’hésitez pas à me dire si vous avez déjà lu ce livre, si vous l’avez aimé ou pas et pourquoi ! Je serais ravie de pouvoir échanger avec vous ! Si vous avez aussi des lectures à me conseiller sur des romans traitant du naufrage du Titanic, je suis preneuse. (plutôt de romans, j’ai un peu plus de mal à lire un livre documentaire qui reste beaucoup trop factuel à mon goût et dont je ne retiens rien du coup…)


Et au final, une chronique qui s’annonçait courte s’avère être finalement une des plus longues que j’ai écrites… Mes souvenirs ne doivent pas être si flous ^^ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire