lundi 13 juin 2016

La bibliothèque des coeurs cabossés - KATARINA BIVALD

L’histoire
Amy et Sara sont toutes deux passionnées de lecture et s’échangent régulièrement des lettres. L’une est une vieille dame vivant dans une petite ville des Etats-Unis et l’autre est une jeune libraire actuellement sans emploi en Suède. Quand Amy lui propose de venir passer deux mois chez elle, Sara n’hésite pas vraiment. Mais à son arrivée, elle découvre qu’Amy vient de mourir…


Je m’excuse d’avance pour l’état de cette chronique, très éparpillée. J’ai eu beaucoup de mal à rassembler mes idées et écrire une chronique qui tienne un tant soit peu la route !

Mon avis
Ce livre me tentait depuis quelques temps déjà, il faut dire que j’en entendais parler partout. Alors quand j’ai vu qu’il y avait une lecture commune organisée sur Livraddict autour de ce livre, je n’ai pas hésité et j’ai profité (encore une fois) de mes vacances pour le lire.

Au bout du compte, quelques jours encore après l’avoir terminé, je ne suis pas bien sûre de savoir ce que je pense de ce livre. Il était bien, mais pas à la hauteur de mes attentes cependant. Il était aussi un peu bizarre.

J’ai en fait été gênée par la plume de l’auteure que j’ai trouvé un peu brouillonne et désorganisée. Les événements ne semblent pas avoir de suite logique certains éléments sont amenés un peu comme un cheveu sur la soupe. J’ai notamment trouvé que la romance était de trop. Oui, moi, la grande romantique, je n’ai pas apprécié la romance dans cette histoire, tout d’abord parce qu’elle n’avait rien de romantique (même pas un petit peu) et parce qu’elle ne sert pas vraiment l’histoire à mon sens.

Mes termes sont un peu négatifs, mais je n’ai pas détesté ce livre. Disons qu’il a fallu que je m’adapte à un style différent, et que ce temps d’adaptation m’a quand même pris environ 70 pages. Et puis au fil de ma lecture, je me suis laissé aller, j’ai arrêté de réfléchir et j’ai laissé agir le charme de ce livre sur moi.

Je ne me suis pas arrêtée sur le fait que tout était trop facile et trop cliché. Lire ce livre était pour moi me projeter dans un autre monde sans me préoccuper des incohérences ou de la facilité avec laquelle les situations se résolvent en faveur de Sara.

J’ai bien évidemment beaucoup aimé tous les passages qui parlaient concrètement de livres ou de la passion de la lecture, même si je crois bien m’être fait complètement spoiler Jane Eyre de Charlotte Brontë, que je n’ai toujours pas lu et dont les développements principaux sont mentionnés dans le livre… Tant pis pour moi, je n’avais qu’à le lire avant je suppose.

Je regrette néanmoins toute la partie finale qui tourne autour du sujet beaucoup trop terre à terre de l’obtention d’un visa américain. Ce n’était pas le genre de choses que je voulais lire, je voulais juste savourer mes moments dans cet autre monde et ne pas être embarrassée par des considérations si matérielles.

Pour finir, je m’interroge malgré tout sur les raisons qui ont poussé l’auteure à définir la personnalité de Sara. Sara est une fille timide, à la limite de l’asociabilité qui préfère clairement la compagnie des livres à celle des gens, n’a presque pas d’amis, une famille indifférente… Est-ce la façon dont l’auteure perçoit la communauté livresque ? Des personnes un peu bizarres qui n’ont pas de vie ? Etait-ce une façon pour le lecteur de s’identifier à son héroïne ?  Il y a quand même une scène où Sara est traitée comme une bête de foire alors que tout le monde est réuni pour la regarder lire, comme si c’était une activité insolite. En tant que lectrice, ce passage m’a dérangée par son absurdité et son manque de considération pour les lecteurs. L’auteure perçoit-elle ses lecteurs de cette façon ??


Pour conclure, un avis assez ambivalent sur ce roman et cette auteure, je ne sais pas trop si je lirai son nouveau roman à vrai dire. 

1 commentaire:

  1. Tu vois, c'est amusant parce que justement cette scène que tu n'as pas apprécie est au contraire celle que j'ai préféré car justement complètement absurde! Et c'est ce que j’espérais en entamant ce livre, découvrir des personnages complètement décalés! Et ça n'a pas été le cas!
    Et j'ai eu également un peu de mal avec le style, je pense que c'est la traduction qui n'était pas à la hauteur. Mais j'ai pas envie de le lire en VO! :)

    RépondreSupprimer