mardi 25 octobre 2016

The Memory Book - LARA AVERY

L’histoire
Quand Samantha se découvre une maladie très rare qui lui fera à terme perdre la mémoire, elle décide de s’écrire dans le futur, pour que, même quand sa mémoire lui fera défaut, elle continue à se souvenir.

Mon avis
J’avais gagné ce livre lors d’un des nombreux concours Sun & Books cet été, et il avait été choisi par ma binôme nini672 comme lecture bonus dans le cadre du challenge « Pioche dans ma PàL » sur Livraddict. Gros coup de cœur !

Mon coup de cœur, il est pour Samantha, c’est une ado complètement atypique, mais absolument extraordinaire. Très franche, pas toujours au point sur les « codes sociaux », des projets très élaborés pour l’avenir. Elle sait ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut pas et se donne tous les moyens possibles pour y parvenir. Quand elle apprend qu’elle est malade, elle reste fidèle à elle-même, décide que non, elle ne va pas se laisser abattre et qu’elle continuera à vivre sa vie comme elle l’avait prévu.

Ce roman, c’est une ode à la vie et le moins qu’on puisse dire, c’est que Samantha ne perd pas de temps à larmoyer et se lamenter sur son sort. Elle profite à fond. Et elle nous donne le sourire. Pourtant, on est sur une catégorie de roman young adult qui me rebute beaucoup ces temps-ci, parce que je ne m’identifie plus à des héros lycéens, mais ici, j’ai été complètement séduite. Parce que Samantha est particulière, parce que son quotidien au lycée ne ressemble pas à ce qu’on a l’habitude de voir, parce que sa vision de la vie est déjà bien définie, parce que bien souvent, elle tient des raisonnements qui ne sont pas ceux d’une ado de 17 ans.

J’ai tellement aimé découvrir ce roman, j’ai trouvé l’intrigue vraiment bien menée, la romance était très justement dosée, les personnages secondaires étaient intéressants aussi, quoique sous-développés comparés à Samantha, et parfois un peu injustes avec elle et des réactions un peu étranges. Le roman est très rythmé, pas de longueurs, très addictif, je l’ai dévoré en 2 jours. Un vrai petit bonheur de lecture.

En bref… N’attendez plus lisez-le ! Pour Samantha ! 
       

dimanche 23 octobre 2016

Fool Me Once - HARLAN COBEN

L’histoire :
Maya a été témoin de l’assassinat de son mari. Et pourtant, comment expliquer qu’il apparaisse sur la vidéo de surveillance de sa baby-sitter ? Maya va alors se mettre en quête des secrets du passé de son mari.

Mon avis :
J’ai acheté ce roman pendant mes vacances en septembre, profitant d’une journée passée à Jersey pour faire le plein de livres en VO. Après plusieurs lectures laborieuses et abandonnées, j’ai voulu me tourner vers une valeur sûre pour moi : Harlan Coben !

Encore une fois, pari réussi ! J’ai adoré ce nouveau roman. On y retrouve Maya, une ancienne militaire le jour de l’enterrement de son mari Joe, assassiné sous ses yeux et la laissant élever seule leur fille de deux ans. Et quelques jours après, elle le voit se balader sur la vidéo de surveillance de sa baby-sitter, qu’elle a récemment installée.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Maya et comment sa personnalité a été développée, même si, comme souvent avec Coben, il essaye tellement d’être le plus loin possible des clichés qu’il finit par faire des personnages caricaturaux dans l’extrême inverse (si vous voyez ce que je veux dire…). Malgré tout, j’ai aimé découvrir Maya, sa personnalité, son histoire.

J’ai trouvé l’intrigue vraiment très bien menée. Pour moi, concrètement, dans un thriller, il me faut deux ingrédients pour être conquise : être scotchée à mon livre pendant ma lecture et être surprise par le dénouement final. Dans Fool Me Once, j’ai retrouvé ces deux ingrédients essentiels. Personnellement, je n’ai eu aucune indication dans le roman de ce que pouvait être la fin, ou plutôt, Coben m’a habilement emmenée dans une direction, pour au final me faire la surprise dans les dernières pages d’arriver dans une destination inattendue. Un grand moment de bonheur livresque !

Pour les adeptes de l’auteur, vous y retrouverez ici son style habituel, très familier sans tomber dans le vulgaire, très proche du lecteur, encore une fois trop caricatural dans sa volonté d’éviter les clichés, mais personnellement, ça ne m’a jamais dérangée.


En bref, j’ai été conquise par ce nouveau roman d’Harlan Coben, je crois que celui-là me restera plus en mémoire que d’autres qu’il a écrits qui se sont vite effacés. Il est sorti depuis peu aux Etats-Unis, il vous faudra donc attendre un peu avant de pouvoir le lire en français, mais je vous assure que ça vaut le coup ! 

mardi 4 octobre 2016

Belle - ROBIN MCKINLEY

L’histoire
Belle était loin d'être aussi jolie que ses sœurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée : « Belle, voulez-vous… ? » Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.


Mon avis
Cela fait déjà plusieurs mois que ce roman me tente énormément, tout simplement parce que c’est l’histoire de La Belle et la Bête, qui est un de mes Disney préférés, mais aussi, au-delà de ça, une histoire que j’ai toujours beaucoup aimée.

On ne va pas y aller par quatre chemins, j’ai adoré re-découvrir ce conte sous la plume de Robin McKinley. Elle a un style très fluide, une manière de décrire les paysages absolument parfaite, j’avais en tête une image très précise de ce à quoi ressemblait le nouveau logement de Belle et sa famille au début de l’histoire, ainsi que du château et de la chambre de Belle (qui ressemblaient un peu au dessin animé quand même…). Robin McKinley a complètement su me happer dans son histoire.

Je suis très contente de la façon dont l’intrigue a été développée, où l’on reste très proche du conte original (ou en tout cas de ce que je m’en rappelle) mais suffisamment éloigné malgré tout pour ne pas avoir l’impression de lire une histoire connue. On a quand même envie de tourner les pages pour découvrir la suite.

Je me suis aussi beaucoup attachée aux personnages, tous sans exception, ils ont été incroyablement bien développés et présentés de façon à nous les rendre attachants. J’appréhendais surtout Belle à vrai dire, mais je l’ai trouvée parfaite.

Ma seule petite déception est réservée à la fin de l’histoire où tout à coup, tout se précipite. Le rythme général de l’histoire est assez lent, et puis d’un coup, en une dizaine de pages, toute l’intrigue est résolue et c’est fini. Certes le roman est très court, mais quelques pages supplémentaires pour la fin n’auraient fait de mal à personne.

En bref, un super roman, vraiment pas long, à lire quand on aime les réécritures de conte, ou juste La Belle et la Bête.  


P.S. – Juste pour info, pendant toute la durée de rédaction de cette chronique, j’ai chanté Histoire Eternelle dans ma tête quand même. ;) Allez, c'est cadeau !